Bac 2021 : une nouvelle année chamboulée

Bac 2021 : une nouvelle année chamboulée

Avec les différents confinements qui ont eu lieu durant cette année scolaire, les lycéens voient à nouveau les épreuves du baccalauréat chamboulées. Ils demandent désormais l’annulation de l’épreuve écrite de philosophie et du grand oral.

Depuis l’annonce du ministre de l’Education de conserver les épreuves de philosophie écrite et du grand oral, de nombreux collectifs lycéens protestent contre ces décisions gouvernementales. Ce vendredi 30 avril, un communiqué de presse a été publié sur les réseaux sociaux par l’Union nationale lycéenne (UNL) qui incite les élèves à “massivement bloquer leurs lycées et à prendre la rue, à partir du lundi 3 mai”. 

En réponse à ce “lundi noir” de manifestations lycéennes, le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer s’est exprimé ce lundi 3 mai sur Europe 1. Le ministre continue de s’opposer à un contrôle continu pour toutes les épreuves, mais reste cependant “ouvert" à de nouveaux "aménagements" pour la session 2021 du baccalauréat. Les syndicats continuent quant à eux de réclamer une annulation de l’épreuve écrite de philosophie et du grand oral. Pour le moment, seules les épreuves de spécialités ont été annulées au mois de mars et remplacées par un contrôle continu.

 


En ce moment sur RVA

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios