Covid-19 : un fort impact sur notre santé psychologique ?

Covid-19 : un fort impact sur notre santé psychologique ?

Après plus d’un an d’épidémie, le Covid-19 est plus que jamais à l’ordre du jour avec un nouveau confinement qui va se mettre en place dès ce samedi 3 avril 2021. L’épidémie, en plus de ses impacts sociaux et économiques, aurait également de graves effets sur la santé mentale de la population.


Après plus d’un an de crise sanitaire, les français sont fatigués et contrariés de cette situation compliquée pour chacun. Les différents confinements et couvre-feu mis en place qui restreignent les libertés individuelles contribuent à ce sentiment de mal-être chez différentes personnes. L’incertitude de l’avenir, que ce soit social, économique, etc ainsi que la promiscuité de certains foyers, n’aide pas à garder le moral. Chaque français est touché mentalement par la crise du Covid-19, et ce, à différents degrès. 

De nombreuses demandes de suivis psychologiques
De plus en plus anxieux voire dépressifs, de nombreux Français se tournent vers des professionnels : entre octobre 2020 et janvier 2021, le nombre de recherches de psychologues ou psychiatres a doublé sur le site Doctolib. Une conséquence directe de la crise sanitaire et économique pour les professionnels, qui redoutent des dégâts à long terme.  Environ 75% des psychologues expliquent avoir constaté une augmentation de leur charge de travail ces derniers mois avec l’arrivée de nouveaux patients.
Depuis cet automne, la courbe de dépressions et de troubles anxieux chez les français ne descend pas. L’épidémie du Covid-19 a provoqué une forte dégradation de la santé mentale parmi la population, elle concernerait principalement les jeunes adultes donc la vie sociale est encore en construction. 

 

Quels sont les signes ?
Les signes d’une dépression sont à la fois physiques et psychologiques : les personnes peuvent ressentir une grande tristesse qui ne les quitte jamais, une perte importante d’intérêt pour les activités professionnelles et sociales, un sentiment de culpabilité, une difficulté à se concentrer sur une tâche ou à prendre des décisions, une perte de l’estime de soi, voire même des pensées suicidaires. En terme de souffrance physique, de la fatigue va se faire ressentir tout comme un manque d'énergie, ou au contraire, une grande agitation, des problème de sommeil, une diminution ou augmentation de l’appétit, l’apparition de douleurs au dos ou à l’estomac, des maux de tête ou des malaises.

 

Une dépression différente de d’habitude
Dans une interview pour Psychologies, le  psychiatre et psychanalyste J-D. Nasio explique que pour lui, les dépressions liées au Covid-19 sont légèrement différentes :

Dans la dépression Covid-19, les choses sont assez différentes. D’une part, la tristesse n’est pas envahissante mais anxieuse et angoissée. Les sources de l’angoisse sont très diverses : la peur d’être malade, d’être contaminé ou de contaminer un proche, l’incertitude face à l’avenir économique et social, le confinement et la promiscuité forcée dans le foyer, les restrictions… D’autre part, le déprimé Covid-19 est exaspéré, il se fâche, il est irritable et facilement irascible. Le déprimé Covid-19 est animé par une forte agressivité, qu’il tourne contre les autres, en particulier ceux qui nous dirigent et devraient gérer la crise

 

Que faire ?
Si vous vous sentez mal, n’hésitez pas à en parler, pour ce faire vous pouvez contacter divers organismes tels que SOS Amitié qui donne la possibilité de mettre des mots sur cette souffrance. Vous pouvez également prendre rendez-vous avec un professionnel qui pourra vous donner l’aide dont vous avez besoin. Il est important de discuter avec famille et amis pour partager votre ressenti puisque que chacun, à son échelle, vit cette situation de crise sanitaire.