Moins de cas de grippes ou de gastros en ce début d'hiver

Moins de cas de grippes ou de gastros en ce début d'hiver

Un constat lié majoritairement aux nombreux gestes barrières et confinements de ces derniers mois.


Même si le virus du Covid-19 est toujours bien présent, la bonne nouvelle se trouve du côté des virus hivernaux qui auraient plus ou moins disparus de la circulation depuis ce début d’hiver. D'après les chiffres publiés par Santé publique France et le réseau Sentinelles, les mesures de confinement et le respect des gestes barrières a limité la propagation des virus saisonniers comme la grippe, la gastro-entérite ou encore la bronchiolite. Ce phénomène s'explique principalement par le port du masque généralisé, les lavages de mains plus réguliers et bien sûr la diminunion de mouvement de population... tout ces facteurs ont permis de freiner les risques de transmissions de ces virus.

A noter que depuis le 5 octobre 2020, aucun cas grave de grippe n’a été signalé par les services participant à cette surveillance. Concernant, la gastro-entérite, le réseau Sentinelles a observé une activité faible en médecine générale et précise que les taux de contaminations sont inférieurs à ceux constatés habituellement en cette même période de l'année.