Haute-Loire : un nouveau radar détruit par des coups de fusil

Haute-Loire : un nouveau radar détruit par des coups de fusil

Après deux mois de service, le radar tourelle de la RN102 a été détruit.

 

Il aura tenu 2 mois sur la RN102 avant de se faire détruire. En effet, le radar tourelle situé à plus de 4 mètres de haut, qui contrôlait les automobilistes dans les deux sens de la route, dans la commune de Vazeilles-Limandre, dans le col de Fix-Saint-Geneys, a été retrouvé fusillé par les gendarmes, mardi 27 août. Il faisait partie des 5 radars positionnés depuis juillet dans le département. 

Plus résistants et robustes, ces radars situés en hauteur sont censés être intouchables. Sauf que deux coups de fusil auront suffi à détuire l'un d'eux. "Il y en a eu quelques un qui ont été vandalisés, mais je ne tiens pas à donner les chiffres pour éviter des effets d'incitation à la destruction" a déclaré le délégué interministériel à la sécurité routière sur France Info.

Pour rappel, ces radars nouvelle génération coûtent à l'unité 32 000€, et, peuvent verbaliser les usagers pour des non-ports de ceinture de sécurité, usage du téléphone ou excès de vitesse. Une enquête a été ouverte afin de trouver l'auteur des faits qui pourrait risquer une peine de prison et une amende pouvant atteindre 100 000 euros.


Tags :
radar fusil

0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Radio RVA

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios