Conso : Comment bien choisir son sapin pour Noël

Conso : Comment bien choisir son sapin pour Noël
Préparez les fêtes de fin d'année en toute tranquillité © Pixabay

À l’approche de Noël, certains d’entre vous n’ont toujours pas acheté leur sapin de Noël ? Pas de panique, voici tous les conseils conso pour choisir LE sapin de Noël idéal.


Savez-vous pourquoi faisons-nous un sapin de Noël pour les fêtes ?

Cette coutume remonte à un ancien rite païen qui honore un arbre verdoyant, sybole de vitalité, autour de la date du solstice d’hiver. On célébrait ainsi cet évènement avec un épicéa choisit comme arbre de la renaissance du Soleil et le début d’un nouveau cycle.

Au XIe siècle, les arbres étaient garnis de pommes rouges, faisant référence aux arbres du paradis. Ensuite, c’est en Allemagne que la coutume a véritablement pris naissance.

Vers 1520, les arbres étaient décorés avec des confiseries, des pommes et même des petits gâteaux. À cette époque, l’étoile était déjà placée au sommet du sapin. L’illumination quant à elle débutera au XVII siècle. Les arbres de Noël garderont cette forme jusqu’à ceux que nous connaissons aujourd’hui.

La tradition du sapin de Noël est bien installée chez nous. Certains optent pour un arbre naturel, au parfum chargé de souvenirs, d’autres préfèrent la version artificielle qui nécessite moins d’entretien et comporte moins de risque d’incendie. Tout reste une question de choix et de valeurs !

Quand installer son sapin de Noël ?

Tout dépend du style d’arbre pour lequel vous opterez. Soit un sapin naturel, soit un sapin artificiel.

Si vous choisissez d’installer un arbre artificiel, pas de problème. Vous pourrez l’installer assez tôt dans votre salon, dans la limite du raisonnable. Fin novembre ou début décembre pour faire coïncider le moment de l’ouverture du calendrier de l’avent et la mise en place du sapin afin de se plonger dans l’ambiance de Noël.

Pour un arbre naturel, il faudra être plus vigilant et plus soigneux notamment en raison de sa fragilité et de sa détérioration plus rapide.

Comment faire pour préserver mon sapin le plus longtemps possible ?

Afin de préserver son arbre naturel le plus longtemps possible, il faut par exemple ne pas le positionner trop près d’une source de chaleur et favoriser un endroit frais et lumineux. Ainsi, on pourra le garder dans un état irréprochable jusqu’à Noël et même quelques temps après. De plus, des études scientifiques ont démontré que posséder un sapin naturel chez soi améliorerait votre moral et votre bien-être.

Quel est le meilleur sapin à installer chez soi ? Et lequel ne perd pas ses aiguilles ?

Il existe plusieurs types de sapins, parmi lesquels quatre ont des caractéristiques propices aux attentes des consommateurs :

Le Nordmann avec son vert sublime et sa forme pyramidale est le sapin de Noël le plus résistant et aussi le moins odorant. Ses aiguilles sont légèrement arrondies, ne piquent pas, ne tombent pas au sol et c’est un arbre robuste qui résiste à la chaleur.

Le Nobilis possédant une silhouette conique, majestueuse et très élancée est un sapin idéal pour les intérieurs disposant de beaux volumes.

Les Douglas verts ont la particularité d’être extrêmement souples et leurs épines tiennent parfaitement bien, y compris en intérieur. Ils se prêtent idéalement à une décoration épurée et naturelle pour les fêtes.

Pour finir, l’Épicéa est le sapin de Noël le plus ancien. Ce bel arbre se distingue tout d'abord par son parfum très caractéristique, mais aussi par une silhouette joliment arrondie et bien équilibrée, grâce à des branches bien fournies. Il est généralement emballé dans un filet au moment d'être vendu.

Si le sapin perd tout de même ses aiguilles, placez une petite bâche sous les branches de l’arbre de manière à ne pas répandre les aiguilles dans la pièce et une fois les festivités terminées vous n’aurez que très peu d’épines au sol.

Maintenant, à vous de choisir et décorer votre sapin de Noël à votre guise et passez d’agréable fêtes de fin d’année !


Tags :
sapin noel