REPORTAGE - La Sainte-Manu, un livre pour éterniser le street art à Riom

REPORTAGE - La Sainte-Manu, un livre pour éterniser le street art à Riom
Aperçu de la Sainte-Manu, entièrement réinvestie par des artistes-graffeurs, à Riom (63) / Crédit : StreetXPression

En 2016, c'était une ancienne manufacture de tabacs, désaffectée, de 15.000 mètres carrés. Six ans plus tard, elle est devenue la Sainte-Manu, un espace d'expression street art grandeur XXL. Désormais fermée, elle se raconte à travers un livre réédité.


En 2016, quand Rino et Cofee entrent dans l'ancienne manufacture de tabacs de Riom, le lieu est complètement laissé à l'abandon. Ne sont visibles que quelques tags sauvages sur les murs, des bouteilles de bière à terre et beaucoup de poussière. Ici traînent quelques squatteurs, des jeunes aussi, qui ont trouvé un coin au calme, tranquille. Eux n'avaient pas sûrement pas aperçu le potentiel qu'offrait les 15.000 mètres carrés. Rino et Cofee, si. Les deux amis, artistes-graffeurs, se sont lancés à réaliser une première fresque. Puis en enchaînant les créations, ils ont entrepris de repeindre entièrement le lieu, du sol au plafond, du rez-au-chaussée jusqu'aux étages.

Pendant six ans, ils consacreront leur art à cet endroit qu'ils ont fait leur, un véritable musée de l'éphémère. Un temple du graffit. Mais ce musée n'était pas ouvert au grand public, là n'était pas le but. Il s'agissait de laisser une trace de l'instant, de transformer le lieu et advienne que pourra. Finalement, l'entreprise Hermès, spécialisée dans la maroquinerie de luxe, a racheté les locaux. La Sainte-Manu n'est plus, mais restera toujours.

Pour graver cette aventure dans le marbre, ou plutôt dans le papier, les deux artistes, accompagnés de la photographe Amélie Compère, ont décidé de publier un livre qui retrace à la fois l'histoire du lieu et de la "Rinovation". Ce bouquin est réédité en 1000 exemplaires et enrichi de QR Codes, pour une expérience immersive. Rino et Cofee proposeront une séance dédicace le samedi 6 mai à la Puce à l'Oreille de 10h à 18h, sur entrée gratuite.