TANNERIES : "Il y a un sentiment de fierté d'avoir sauvé ce patrimoine maringuois"

TANNERIES : "Il y a un sentiment de fierté d'avoir sauvé ce patrimoine maringuois"
Gilles Recoque, président de l'association pour la sauvegarde des tanneries de Maringues

Direction Maringues pour découvrir ses anciennes tanneries. Même si l'activité a cessé après la Première Guerre mondiale, Gilles Recoque, président de l'association des tanneurs de Maringues, est parvenu à faire perdurer ce patrimoine local, en sauvegardant notamment la Grande Tannerie.


Depuis le "pont des fainéants", au-dessus de la Morge, on aperçoit la Grande Tannerie de la ville de Maringues. Cette ville puydômoise a été pendant de nombreux siècles marquée par le savoir-faire ancestral des tanneurs.
"A Maringues, on les appelait surtout des chamoiseurs, parce qu'ils tannaient de la peau de moutons. C'était des petites peaux car il y avait peu de rendement et des petites cuves uniquement", nous explique Gilles Recoque, président de l'association des tanneries de Maringues et passioné par l'histoire de sa ville.

Cette peau de mouton était ensuite transformée en chapeaux, en gants... Finalement, toutes formes d'objets qui pouvaient servir au quotidien, "à l'époque on utilisait le cuir pour tout", nous certifie Gilles.

Une profession très rude qui demandait beaucoup de force physique, rien que pour assouplir le cuir. Mais malheuresement, à partir de la fin du 19e siècle, l'activité a commencé à s'éteindre petit à petit, jusqu'à la Première Guerre mondiale, "la Grande Tannerie était encore en activité pendant la guerre de 14, pour l'armée française". Les tanneries n'ont pas réussi à faire le poids face à l'industrialisation massive dans la région.

Aujourd'hui à Maringues, il n'y a plus aucune tannerie en activité. Mais on peut toujours voir sur pied la Tannerie Grandval et la Grande Tannerie. Cette dernière a été restaurée en partie grâce à l'association de Gilles, "On l'a sauvée, même si peu de gens y croyaient, on a réussi ! Il y a un sentiment de fierté d'avoir sauvé quelque chose qui restera à Maringues et qui représente son patrimoine historique", se félicite Gilles.

La Grande Tannerie et la Tannerie Grandval sont ouvertes au public qu'occasionnellement. Pour obtenir plus de renseignements, il suffit de contacter l'office du tourisme Terra Volcana.