SPORT FOR A SMILE : "Il fallait que notre mission ait un sens, que ce soit bénéfique, pour les écoles sur place"

SPORT FOR A SMILE : "Il fallait que notre mission ait un sens, que ce soit bénéfique, pour les écoles sur place"
Matéo et Eli au studio de RVA.

Matéo et Eli sont nos invités au micro de RVA. Amis, passionnés de voyages et de sport, les deux étudiants se sont lancés le pari fou de parcourir une partie de l'Afrique, pour intervenir dans quatre écoles sur place. Leur mission humanitaire et pédagogique : démocratiser le sport pour tous, dans ces pays en voie de développement !


C'est bientôt l'heure du grand départ. Ce samedi 15 octobre, Matéo et Eli, deux jeunes diplômés vont partir en Afrique dans le cadre de leur projet et association, Sport for a Smile. L'objectif : rencontrer quatre écoles sur place afin de démocratiser le sport pour tous ! Le choix des écoles a été fait selon leurs besoins, « il fallait que notre mission ait un sens, que ce soit bénéfique pour eux, certaines écoles manquaient d’eau potable, par exemple, ou avait déjà développé l’aspect sportif », explique Matéo.

Un projet qui aura aussi une résonance dans la région auvergnate, puisqu’un an plus tôt, un programme pédagogique a été pensé dans quatre autres écoles du Puy-de-Dôme, "les instituteurs et les élèves ont été très emballés par l'idée", nous confie Eli. Ils pourront suivre l'aventure de près et faire un parallèle entre ces différents pays, à travers cet échange interculturel. 

C’est à bord d’un 4x4 qu’Eli et Matéo partiront de Clermont-Ferrand, ils prendront ensuite le ferry au sud de l'Espagne pour longer une partie de la côte ouest africaine et enfin, rejoindre le Sénégal, la Côte d'Ivoire, le Togo et le Bénin. Au total ce sont plus de 20.000 kilomètres, qu'ils vont devoir parcourir en 4x4, pendant neuf mois : "le choix de ce véhicule nous a paru évident. En Afrique, les routes sont difficilement accessibles". Un moyen de transport, qui a d'ailleurs été spécialement aménagé pour l'occasion : "nous avons une cuisine intégrée, des rangements et aussi notre tente pour dormir sur le toit". 

Les deux jeunes amis sont fin prêts pour vivre cette expérience humaine hors normes « l’appréhension laisse place à de plus en plus d’excitation maintenant ! ».

Il sera possible de suivre leur périple via leur site et réseaux sociaux (Instagram, Facebook et Youtube).