2022, année compliquée pour les agriculteurs puydomois

2022, année compliquée pour les agriculteurs puydomois

Une partie du Puy-de-Dôme a été reconnue au titre des calamités agricoles sécheresse sur fourrages.


Année délicate pour le secteur agricole. L'année 2022 connaît une grande perte de récolte sur le fourrage, en cause : la sécheresse qui a touchée de nombreuses exploitations cet été jusqu'à l'automne. Le Puy-de-Dôme n'est pas égargné, 179 communes sont concernées d’après le comité national de gestion des risques en agriculture. 158 d’entre elles connaissent un taux de perte à 40 % sur prairies, dont 35 % sur le maïs fourrage. Et 21 ont un taux de perte définitive à 30 % sur les prairies.

Les agriculteurs, se situant sur l'une de ces communes, ayant déjà fait une demande d’indemnisation vont recevoir le paiement du solde de manière automatique. Pour les autres, pas de panique, les agriculteurs peuvent s’inscrire sur le site TéléCalam jusqu’au 3 février 2023 pour pouvoir être indemnisés.

Pour savoir si une commune est concernée par cette calamité agricole, rendez-vous sur puy-de-dome.gouv.fr.