Agriculture : Des attaques de vautours signalées dans le Cantal

Agriculture : Des attaques de vautours signalées dans le Cantal
Des vautours s'attaqueraient au bétail dans le Cantal

Il y a deux semaines, des agriculteurs ont été témoins d’attaques de vautours sur leur troupeau dans le Cantal. À la suite de cet incident, l’Office Français de la Biodiversité rappelle que les rapaces ne sont pas des prédateurs.


Ce dimanche 4 septembre, un agriculteur du Cantal a découvert le corps d’une de ses vaches inerte, dévoré par les vautours. La veille, plusieurs témoins ont affirmé avoir vu plus d’une centaine de rapaces survoler le troupeau de bovin et s’attaquer à la bête. Selon les éleveurs, il ne s'agirait pas d’un cas isolé puisque des évènements similaires se seraient déroulés pendant l’été.

Mais le service de l’OFB du Cantal, qui a réalisé plusieurs expertises vétérinaires à la suite d’interactions entre des vautours et des vaches, réaffirme que le rapace est bien un charognard et non un prédateur, c'est-à-dire, qu'il n'attaque pas directement les troupeaux : « 90 à 95 % des interactions ont lieu post mortem. Lorsqu’elles ont lieu avant la mort de la vache, c’est que l’animal est dans une vulnérabilité majeure ».