CHARADE : Vers un circuit propre et durable en Europe !

CHARADE : Vers un circuit propre et durable en Europe !
Crédits photo : Charles Pietri, Région Auvergne-Rhône-Alpes

Le circuit de Charade ambitionne de devenir le premier circuit propre et durable en Europe !


La Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département du Puy-de-Dôme et le groupe GCK, qui a repris en décembre 2020 l'exploitaiton du circuit de Charade, ont un objectif commun : "faire du circuit de Charade une vitrine de la recherche et du développement des mobilités de demain et des énergies d’avenir". 

Ce projet comprend deux phases. La création d’un technopôle et le circuit servira ensuite de centre de tests une fois que ces nouvelles technologies seront développées. 

Le président de la Région, Laurent Wauquiez, était présent le 21 avril dernier à Charade, il a exprimé sa volonté d'inscrire ce projet de transition écologique et d'innovation territoriale dans le cadre du prochain, Contrat Plan Etat-Région (CPER). La Région s'engage aussi à devenir partenaire de deux événements phares du Circuit de Charade, celui du Charade Super Shox, en mai et le Charade Electric Festival prévu en juin prochain. 

 

"Redynamiser ce site et lui redonner progressivement une nouvelle vie en passant
d’un site dédié uniquement à la compétition automobile à un lieu alliant convivialité,
[...] tout en ayant pour objectif majeur de devenir un formidable accélérateur du développement des mobilités durables et des énergies du futur.", Lionel Chauvin, président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme.