COVID-19 : opérations de vaccination sans rendez-vous au sein de plusieurs centres commerciaux du département

COVID-19 : opérations de vaccination sans rendez-vous au sein de plusieurs centres commerciaux du département

Dans le Puy-de-Dôme, 476 283 personnes ont déjà reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19 et 437 944 personnes sont déjà complètement vaccinées.


Les différentes opérations de vaccination menées

En complément des centres déjà ouverts sur l’ensemble du territoire et des différentes opérations ponctuelles menées cet été, un nouveau dispositif de vaccination « Aller vers » au sein de centres commerciaux sera déployé du 28 août au 30 septembre 2021 (rappels compris).

Le Préfet du Puy-de-Dôme et l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, en lien étroit avec le CHU de Clermont-Ferrand, les centres de vaccination du département et la Caisse primaire d’Assurance Maladie (CPAM), mettent en place les opérations de vaccination, sans rendez-vous, dans les 4 lieux suivants :

  • Centre commercial Carrefour ISSOIRE, le samedi 28 août (1ère injection) et le samedi 18 septembre (2de injection), de 9h à 18h
  • Centre commercial Leclerc ENVAL, le samedi 28 août (1ère injection) et le samedi 18 septembre (2de injection), de 9h à 18h
  • Centre commercial Carrefour Sud MENETROL, le samedi 4 septembre (1ère injection) et le samedi 25 septembre (2de injection), de 9h à 18h
  • Marché d’Ambert, jeudi 9 septembre (1ère injection) et le jeudi 30 septembre (2de injection) de 9h à 18h

Ces opérations de vaccination (vaccin Pfizer) seront réalisées par des professionnels de santé libéraux, avec le soutien d’une association agréée de sécurité civile (la Croix-Rouge).

Cette vaccination est accessible sans rendez-vous (carte d’identité et carte vitale requises). Pour rappel, l’autorisation d’un des deux parents est nécessaire à la vaccination des mineurs de 12 ans à 15 ans inclus. Le document est à compléter et à apporter le jour de la vaccination est téléchargeable juste ici 

Les jeunes de 16 ans et plus peuvent accéder à la vaccination sur la base de leur seul consentement.