Panne des numéros d’urgence : que s’est-il passé ?

Panne des numéros d’urgence : que s’est-il passé ?

Mercredi 2 juin dans la soirée, suite à un incident technique sur les réseaux de téléphonie d’Orange, une panne a affecté les numéros d’urgence du Samu (15), de la police (17) et des pompiers (18) sur l’ensemble du territoire.


Un incident d’une ampleur nationale 

Des dysfonctionnements massifs ont été signalés dans tout le pays ce mercredi aux alentours de 18h. Les différents SAMU ont commencé à lancer l’alerte sur le fait que les gens n’arrivaient plus à les contacter ou que des appels se coupaient au milieu d’une conversation. La quasi-totalité des départements français a été touchée. La sécurité civile a alors demandé à la population de n'appeler qu’en cas d’urgence afin de ne pas surcharger les lignes. 
Un retour à la normale est aujourd'hui en cours. Il est cependant possible que le numéro d’appel d’urgence 15 (samu) n’aboutisse pas. Si c’est le cas, renouvelez votre appel jusqu’à ce que vous obteniez une réponse, mais n’appelez ce numéro qu’en cas d’urgence afin de ne pas saturer les lignes. 

Des numéros d’appels alternatifs ont été mis en place par départements si vous avez toujours des difficultés à contacter les services d’urgences : 

  • Puy-de-Dôme : Pompiers : 04 73 44 04 18 / Police : 04 73 90 17 17 / SAMU : 04 73 41 40 33 / Gendarmerie : 04 73 41 39 99 / Police : 04 73 90 17 17

  • Cantal : Gendarmerie (17) : 04 71 45 54 20 / SAMU (15) : 04 71 48 15 20 ou 04 71 45 59 70 / Pompiers : 04 71 48 23 31

  • Allier : Pompiers : 04 70 35 81 10 ou 04 70 35 81 18 / Police : 04 70 43 16 16 / Gendarmerie : 04 70 35 43 90 / SAMU : 04 70 48 57 80

  • Haute-Loire : SAMU : 04 71 02 02 02 / Gendarmerie : 04 71 04 52 00 / Police : 04 71 04 04 22 / Pompier :04 71 04 51 12

 

Conséquences humaines

Pour l’heure, les conséquences engendrées par cette panne sont encore méconnues, même si le décès d’un homme de 63 ans aux urgences de l’hôpital de Vannes serait dû à l’impossibilité de joindre les secours à temps. Trois à quatre décès ont également été constatés même si aucun lien formel ne peut encore être établi entre ces décès et la panne. 

 

Source de la panne

Cette perturbation qui a débuté en fin d’après-midi mercredi serait liée à un problème de routeur, qui achemine les appels. Des investigations sont encore en cours au sein d’Orange. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s’est rendu en réunion de crise ce jeudi matin concernant cette panne. Le PDG d’Orange, Stéphane Richard, a été convoqué à 9h ce matin au ministère de l’Intérieur afin de donner des éclaircissements sur la panne au gouvernement.