Lyon : le suspect de l'agression du prêtre orthodoxe, a été relâché

Lyon : le suspect de l'agression du prêtre orthodoxe, a été relâché

La victime est toujours dans un état grave


La personne placée en garde à vue après l'attaque d'un prêtre orthodoxe à Lyon a été relâchée. Selon le parquet, rien ne permet de lier cette personne avec l'attaque de la victime au sein du 7eme arrondissement de Lyon. 
Un médecin a alors jugé l'état de santé de cet homme non-compatible avec une garde à vue. 

Selon les informations données par BFMTV, les enquêteurs exploreraient la piste du contentieux personnel. Il s'avère que le prêtre n'était pas vêtu de sa tenue traditionnelle lors de l'agression et aucune cérémonie ne se tenait alors dans l'Église orthodoxe. Aucune justification d'ordre religieux n'a été remarquée par les témoins au moment des faits.
Des tensions intra-communautaires ont été relevées dans l'église. Le prêtre était sur le point de quitter son poste et était, selon des sources concordantes, contesté au sein de sa communauté. Plusieurs tensions avaient d'ailleurs éclaté entre la victime et un fidèle.