Puy-de-Dôme : les logements surrocupés trop nombreux pendant le confinement

Puy-de-Dôme : les logements surrocupés trop nombreux pendant le confinement

L’Insee a étudié le confinement des Français.


Et notamment le suroccupement des logements qui a rendu la période encore plus difficile à vivre pour de nombreuses personnes.
Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, 420 000 habitants ont été concernés et se sont sentis à l’étroit depuis mi-mars.
Si le Rhône et la Haute-Savoie sont particulièrement concernés, le Puy-de-Dôme l’est moins, avec un classement évoquant 2,5 à 3,5% de la population vivant dans un logement suroccupé.
L’Insee évoque notamment le QPV des Quartiers Nord de Clermont-Ferrand où 8% des résidences principales sont suroccupées.