Un projet de loi pour nationaliser Luxfer

Un projet de loi pour nationaliser Luxfer

Les salariés de Luxfer à Gerzat verront-ils prochainement le bout du tunnel ?


Le fabricant de bouteilles à oxygène, qui espérait se distinguer durant l’épidémie de coronavirus pour aider les hôpitaux, est au centre d’une proposition de loi déposée par des députés socialistes. Les parlementaires réclament la nationalisation de l’usine fermée il y a déjà 18 mois.

Pour rappel, la situation de Luxfer est compliquée car il faudrait près de deux mois pour qu’elle puisse produire à nouveau des bouteilles à oxygène quotidiennement. Plus le gouvernement hésite, moins la réouverture serait utile à ses yeux pour lutter contre l’épidémie.