Clermont-Ferrand : il se baladait en pleine rue avec un pistolet à la ceinture

Clermont-Ferrand : il se baladait en pleine rue avec un pistolet à la ceinture

Est-ce le confinement qui avait donné de la confiance à cet homme de 32 ans ?


Ou ce réfugié tchétchène avait-il l’habitude de faire prendre l’air à son arsenal de guerre ?
Samedi, il était contrôlé par la police dans le quartier de la Gauthière à Clermont-Ferrand avec un pistolet chargé à la ceinture. La découverte du Smith & Wesson a entraîné une perquisition de son domicile où les enquêteurs ont mis la main sur trois pistolets automatiques, deux fusils, des cartouches et même une grenade. Des armes que le trentenaire aurait accepté de garder chez lui pour rendre service à un ami.

Pourtant, lors de son passage devant le juge lundi, le prévenu a expliqué qu’il ne sortait jamais de chez lui sans arme car il existait une forte rivalité dans le quartier entre Tchétchènes et Français d’origine maghrébine.

Il a écopé de 30 mois de prison, conformément aux réquisitions.