Puy-de-Dôme : beaucoup de radars automatiques sont hors-service

Puy-de-Dôme : beaucoup de radars automatiques sont hors-service

Les radars automatiques de vitesse sont devenus des cibles idéales : depuis plusieurs mois les actes de vandalisme n’ont cessé d’augmenter.

En théorie, ce sont vingt-deux radars qui couvrent le département.

En réalité, selon un reportage de nos confrères de La Montagne, vingt-et-un dispositifs sur vingt-deux seraient hors service.

Des dégradations qui coûtent chères :

Une dégradation légère (tag ou vitre cassée) s’élève à 500€ en moyenne.

Dans le cas d’une destruction totale (incendie, arrachage, etc.), la facture grimpe : entre 60.000€ et 80.000€ pour les radars fixes ou discriminants, entre 120.000 et 200.000 € pour les radars-tronçons.

Des sanctions lourdes en retour :

La peine minimale est fixée à 15.000 € d’amende et d’une peine de travail d’intérêt général et la peine maximale s’élève, elle, à 7 ans de prison et 100.000 € d’amende.

Source La Montagne


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Radio RVA

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios