Santé : La levée des mesures anti-covid continue ce mercredi 16 février

Santé : La levée des mesures anti-covid continue ce mercredi 16 février
Reprise des discothèques ce mercredi 16 février © Flickr

Ce mercredi 16 février marque une nouvelle étape dans la levée des restrictions sanitaires. Fermées depuis le 10 décembre, les discothèques peuvent rouvrir à partir de ce soir, les concerts et la consommation debout dans les lieux publics peuvent reprendre.


Après le 2 février et la levée progressive des jauges, du télétravail et du port du masque en extérieur, les règles anti-covid semblent s’alléger petit à petit.

En effet, deux mois après leurs fermetures, les discothèques peuvent enfin rouvrir leurs portes ce mercredi soir tout en respectant le protocole sanitaire en vigueur. Les concerts debout sont de nouveau autorisés, la consommation dans les stades, les transports, les cinémas et les théâtres sont de nouveau possibles. La consommation debout dans les bars peut également reprendre.

Le 21 février sera la prochaine étape de la levée des restrictions avec un allègement du protocole dans les écoles. Les élèves pourront enlever le masque en extérieur dans les cours de récréation avec « une possible fin du port du masque en intérieur d’ici la fin de l’année scolaire », a expliqué le Ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer. De plus, le nombre d’autotests demandé aux élèves cas contacts sera abaissé à un seul au lieu de trois à partir du 28 février.

Pour finir ce calendrier, la date du 28 février sera synonyme de fin du port du masque dans certains lieux clos où le pass vaccinal est exigé (musées, cinémas, restaurants…). En revanche, il restera obligatoire dans les lieux publics non soumis au pass vaccinal tels que les transports comme le train ou encore l’avion. De plus, le dispositif de dépistage des personnes cas contacts sera lui aussi allégé avec la réalisation d’un seul test à J+2 au lieu de trois à l’heure actuelle.

Selon le Ministre de la Santé, Olivier Véran : « si on suit cette dynamique, 15 jours après le 28 février, ça nous amène à la mi-mars, on pourrait commencer à se poser sérieusement la question du port du masque en intérieur, chez les adultes et les enfants. On pourrait également commencer à alléger le pass vaccinal à la mi-mars mais le conserver dans les endroits qui sont très à risque, par exemple les discothèques et là ce serait jusque fin mars, début avril", a-t-il précisé sur France Info ce matin.