Société : Le mois sans alcool est lancé

Société : Le mois sans alcool est lancé
En ce début janvier, le mois sans alcool a commencé © Paysans.fr

Le « Dry January » ou le défi du mois sans alcool a démarré en ce début Janvier. Pour la troisième année consécutive, l’opération espère toucher un maximum de personnes. Mais à quoi sert ce défi d’un mois sans alcool ?


Le « Dry January » est une opération née en 2013 au Royaume-Uni sous l’initiative de l’association Alcohol Change UK. Son but ? S'abstenir de consommer des boissons alcoolisées pendant tout le mois de janvier afin de réduire sa dépendance à l’alcool.

« Beaucoup de gens qui font cette pause continuent ensuite à moins consommer d'alcool. Ca lance un élan », rapporte la juriste Claude Rambaud, vice-présidente de la fédération d'associations France assos santé, qui dirige cette campagne.

Grâce aux réseaux sociaux, cette opération a pu se développer dans les pays occidentaux. Arrivé en France en 2020, le concept fait carton plein mais manque de reconnaissance vis-à-vis de l’Etat contrairement au mois sans tabac mis en avant par des campagnes publicitaires financées par le gouvernement.

Selon les seuils de consommation d'alcool établis par l'agence sanitaire Santé publique France, deux verres par jour, pas tous les jours ou dix verres par semaine représente le maximum que l’on peut boire. Pourtant, 31% des français interrogés admettent avoir une consommation dite « excessive » et 17% affirment boire depuis le début de la crise sanitaire, selon un sondage réalisé par BVA pour la Ligue contre le cancer, dévoilé par le JDD.

Six effets notables montrent les bienfaits de ce mois sans alcool sur le corps et l’esprit. Il permet de mieux dormir, faire des économies, se sentir mieux, retrouver de l’énergie, perdre du poids et gagner de la concentration. Mais ce n’est pas tout ! Cela a des effets à moyen et long terme puisqu’après avoir fait cette pause, les participants ont un jour de moins de consommation d’alcool dans la semaine et prennent un verre en moins à chaque occasion de boire.

Le Dry January est une véritable opportunité pour les personnes dépendantes de sortir de ce cercle vicieux engendré par l’alcool.