Clermont-Ferrand : un météore traverse le ciel

Clermont-Ferrand : un météore traverse le ciel

A Clermont-Ferrand il était environ 7h30, ce jeudi 11 octobre, quand au-dessus de nos têtes, une énorme boule de feu a été observée par plusieurs témoins. L'objet volant a été identifié : il s'agit d'un météore, aperçu dans plusieurs régions. Un autre phénomène a été observé juste avant.

A 7h27, au niveau de Gerzat, à côté de Clermont-Ferrand, le jeudi 11 octobre, la boule de feu a traversé le ciel pendant plusieurs secondes.

"C'était très impressionnant. Très rapide. L'objet était très flamboyant, un peu comme une comète, avec un halo devant, et des couleurs rouges et jaunes derrière" nous relate un témoin, Yannick Rodrigues qui nous a contacté. Cet infirmier libéral faisait ses visites, ce matin à Gerzat. A ses côtés, une autre infirmière a confirmé l'observation.

L'une de ses amies a fait la même observation, en Bretagne au même moment !

L'objet céleste a été également vu en région parisienne, en Touraine, en Corrèze, dans l'Aveyron et en Normandie. Les scientifiques du réseau Fripon, ont observé le phénomène avec leurs caméras du réseau Vigie-Ciel. En tout 4 caméras ont pu enregistrer des images du phénomène, mais celle posée sur le puy-de-Dôme était gênée par les nuages et n'a rien pu enregistrer.

Selon Eric Bouchez, du Planétarium Roannais, "ces bolides entrent dans l'atmosphère à une vitesse de 30 ou 40 kilomètres par seconde. Un plasma se crée autour d'eux, qui est visible à des centaines de kilomètres."

En terme scientifique, et pour être bien précis, la météorite est un objet qui est tombé sur le sol terrestre. Le météore, lui, ou bolide, est observé dans le ciel de la même façon, mais il explose dans l'atmosphère. Quant à l'étoile filante, il s'agit d'un tout petit météoroïde (d'une taille inférieure au millimètre, comme un grain de sable), qui se volatilise entièrement en une fraction de seconde à des altitudes supérieures à 100 km.

Le 10 octobre, un autre bolide était déjà observé, à 23h14 heure française. Il a surtout été observé en Belgique, en Angleterre et dans le nord de la France, enregistré par 14 caméras, pour disparaître finalement entre Lille et Arras.

Dans la nuit du 8 au 9 octobre, un intense sursaut d’activité était déjà annoncé et observé dans toute l’Europe, avec un maximum de 100 étoiles filantes par heure après le passage d'une comète  proximité de la Terre. 

Source France 3


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Radio RVA

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios