VIE ETUDIANTE - "Un sentiment de solitude de plus en plus pesant derrière son écran d'ordinateur"

VIE ETUDIANTE - "Un sentiment de solitude de plus en plus pesant derrière son écran d'ordinateur"
photo page Facebook "FedEA - Fédération des Étudiants d'Auvergne"

Notre invité, Anthony Chandès, le président de la Fédération des Etudiants d’Auvergne, nous révèle les conditions de vie et de travail des étudiants pendant cette crise, beaucoup se sentent isolés ou en décrochage scolaire, une situation de plus en plus alarmante !

Isolement, dépression, décrochage scolaire ou précarité... des mots qui résonnent dans le quotidien d’un bon nombre d’étudiants. La crise sanitaire ne les aura pas épargné et touche de plein fouet le moral de cette nouvelle génération qui a peur pour son avenir. Anthony Chandès est le président de la Fédération des Etudiants d’Auvergne, il nous dresse le tableau de cette situation de crise pour tous ces étudiants en détresse et qui espèrent un jour retrouver leur vie d’avant !

 

En quelques chiffres* :  

84 % des étudiant(e)s déclarent que le confinement a provoqué un décrochage scolaire dans leurs études.

55 % d'entre eux ont déjà rencontré des difficultés financières pour leurs dépenses alimentaires.

23 % des jeunes déclarent avoir eu des pensées suicidaires depuis la crise. 

 

De nombreuses actions sont menées par la Fédération des Etudiants d'Auvergne et d'autres associations, afin de soutenir moralement et "matériellement" les étudiants, comme par exemple la création d'une épicerie solidaire au sein du campus des Cézeaux, ou encore la distribution de cartes sim de 20 GO... 

Pour suivre toute l'actualité de la Fédération des Etudiants d'Auvergne rendez-vous sur leur site ou leur page Facebook.

 

* données diffusées par la FAGE (Fédération des Associations Générales Etudiantes) et la FedEA, issues d'études récentes.

 


En ce moment sur RVA

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios