Face à la pénurie de médicaments, une pharmacie de Clermont-Ferrand fabrique elle-même de l’amoxicilline

Face à la pénurie de médicaments, une pharmacie de Clermont-Ferrand fabrique elle-même de l’amoxicilline
Image par Steve Buissinne

Les pharmacies connaissent une tension dans l'approvisionnement de certains médicaments, notamment de l’amoxicilline. Une quarantaine d’officines en France sont donc autorisés à les fabriquer.


Depuis décembre dernier, de nombreuses pharmacies en France sont en pénurie de médicaments et notamment d’amoxicilline. Cet antibiotique est prescrit principalement aux enfants, pour traiter otites et angines bactériennes. Depuis quelque temps, une quarantaine d’officines en France ont été autorisés à fabriquer elles-mêmes ce médicament. L’une d’entre elle se situe à Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme, une pharmacie qui a l’habitude de créer des médicaments en fonction de la demande.

Pour lutter contre la pénurie d’amoxicilline, l’officine fabrique des gélules et les partage aux autres pharmacies du secteur. La fabrication clermontoise représente 200 traitements par jour, avec 12 à 15 gélules par traitement. Elle se déroule dans une salle close, équipée d’une hotte pour éviter toute contamination. La production devrait durer jusqu’à ce que les tensions sur l’amoxicilline s’apaisent, c’est-à-dire jusqu’à fin février.

Habituellement vendu sous forme de sirop, le choix d’une gélule se justifie par la stabilité. Pour facilité l'utilisitaion pour les enfants, Il suffit d’ouvrir la gélule et de la verser, par exemple dans de l’eau.

Pour rappel, cette pénurie est causée par une demande accrue de l’antibiotique, non anticipée par les industriels, avec une vente de 63 millions de boîtes d’amoxicilline entre janvier et novembre 2022, contre 45 millions en 2020.