Auvergne-Rhône-Alpes : Fin des tarifs spéciaux dans les stations de ski

Auvergne-Rhône-Alpes : Fin des tarifs spéciaux dans les stations de ski
La région doit faire face à la fin des forfaits spéciaux

En complément de la loi Montagne récemment votée par le gouvernement, les stations de ski auvergnates et rhône-alpeses ne pourront plus proposer de tarifs spéciaux aux locaux ainsi qu’aux touristes français et étrangers. Enfants et saisonniers vont être sanctionnés.


Les tarifs différenciés pour les remontées mécaniques des stations de ski de la région prendront fin à partir de cet hiver. Une décision qui prolonge la loi Montagne votée le mois dernier.

Les habitants locaux, les jeunes ainsi que les touristes français et étrangers qui viennent profiter des pistes, risquent d'être fortement impactés par cette nouvelle mesure.

Des communes s’adaptent déjà et prévoient de maintenir des tarifs spéciaux pour les jeunes et les résidents. Mais ces solutions représentent un coût pour les finances des collectivités, impactées par l’inflation et la crise de l’énergie.

Laurent Wauquiez, le président de région Auvergne-Rhône-Alpes a réagi à cette initiative gouvernementale : « En interdisant les tarifs préférentiels, ce sont les locaux que l’on punit, ceux qui font vivre nos massifs. Ceux qui habitent nos stations doivent pouvoir profiter de leur montagne […] Je demande au Gouvernement d’agir : les enfants du pays, les familles de nos montagnes, les professionnels qui font vivre nos stations doivent pouvoir profiter des pistes à un prix abordable. Ils le méritent. »