Transports : Une députée auvergnate monte au créneau pour améliorer la ligne SNCF Clermont-Paris

Transports : Une députée auvergnate monte au créneau pour améliorer la ligne SNCF Clermont-Paris
Delphine Lingemann, députée du Puy-de-Dôme a rencontré le ministre des transports au sujet de la ligne Clermont-Paris © Flickr

Vendredi 22 juillet, la députée du Puy-de-Dôme, Delphine Lingemann a rencontré Clément Beaune, le ministre des Transports pour parler des voies d’amélioration de la ligne ferroviaire Clermont-Paris, à la suite des nouveaux incidents survenus la semaine dernière.

Dernier évènement en date, dans la nuit du mardi 19 au mercredi 20 juillet, les passagers de la ligne Paris-Clermont sont arrivés en gare clermontoise après plus de 20 heures d’un trajet interminable. Le lendemain, plusieurs trains ont également essuyé des retards allant de 1h30 à plus de 3h pour certains.

Pour résoudre ces problèmes récurrents sur une ligne fréquentée aussi bien par les parisiens que les clermontois, la députée puydomoise, Delphine Lingemann a rencontré le ministre des Transports ce vendredi soir pour réfléchir, dans un futur proche, aux pistes d'amélioration de cette ligne de train, essentielle dans la région.

« Pendant de trop nombreuses décennies, la desserte de l’Auvergne a été complètement ignorée alors que l’axe ferroviaire Clermont-Paris fait pourtant partie des trois lignes structurantes des trains d’équilibre des territoires », a expliqué la députée. « Il sera nécessaire d’agir au plus tôt pour garantir une ligne ferroviaire Clermont-Paris de qualité, durable et efficace ».

À la suite de cette rencontre, Clément Beaune a acté l’organisation d’une réunion de travail début septembre avec l’ensemble des parties prenantes, élus, acteurs économiques et associations d’usagers, mobilisés sur ce dossier.