Transports : L’Auvergne manque de chauffeurs de bus

Transports : L’Auvergne manque de chauffeurs de bus
Pénurie de chauffeurs de bus pour l'entreprise Nenot © Nenot/Facebook

La situation des chauffeurs de bus est tendue en Auvergne, les entreprises n’arrivent plus à recruter ou à garder leurs salariés. La région Auvergne Rhône-Alpes lance une campagne de recrutement.


Au sein des effectifs du célèbre transporteur Nenot Intertourisme, des chauffeurs de bus manquent à l’appel en Auvergne. Depuis le début de l’année, trois ont démissionné et quatre sont en arrêt maladie sur un effectif total de 42 personnes.

Le recrutement est difficile car le métier de chauffeur engage beaucoup de contraintes : des horaires de travail les week-ends, une rémunération qui n’est pas à la hauteur des heures effectuées et un temps de formation souvent trop long, de 12 à 18 mois. Le secteur des transports n’attire plus les jeunes générations. L’entreprise Nenot a même dû réembaucher quatre conducteurs retraités afin de palier à ce manque de personnel.

Consciente de cette pénurie, la Région AURA, en charge du transport scolaire, a lancé en avril dernier une campagne de recrutement, nommée « 1000 conducteurs » en partenariat avec les entreprises de transport.