Cyclisme : Julian Alaphilippe fait son retour à la compétition aujourd’hui au Tour de La Provence

Cyclisme : Julian Alaphilippe fait son retour à la compétition aujourd’hui au Tour de La Provence
Julian Alaphilippe fait son grand retour à la compétition © Quick-Step

Le double champion du monde Julian Alaphilippe effectue sa rentrée en ce jeudi 10 février sur le Tour de La Provence. Quatre jours de course qui s’annoncent intenses.


Après l’Etoile de Bessèges la semaine dernière, le Tour de La Provence est la deuxième course cycliste du calendrier national. En ouverture de cette 7ème édition, les coureurs s’élanceront pour un contre-la-montre individuel de 7,1km autour de Berre-L’Etang avec un premier départ à 14h14. Cette « rentrée » cycliste s‘achèvera dimanche soir avec l’ascension de la terrible Montagne de Lure avec ses 16,3 kms à plus de 6,7% de pente moyenne.

Pendant sa préparation, Julian Alaphilippe a manqué une semaine de stage importe mais a durement travaillé pour être au rendez-vous de cette course exigeante pour un début de saison. Le coureur de la Quick-Step aborde cette épreuve « pas à 100% mais motivé, et pressé de remettre le maillot de champion du monde. L'objectif est de retrouver le rythme de la course et de faire des efforts violents que l'on n'arrive pas à reproduire à l'entraînement », a expliqué le coureur.

Parmi ses principaux adversaires, les colombiens Nairo Quintana (Arkéa Samsic), vainqueur de l’édition 2020 et Ivan Sosa (Movistar), lauréat en 2021 devant un certain Julian Alaphilippe. L’équipe Ineos Grenadier quant à elle peut compter sur le grimpeur Equatorien, Richard Carapaz, récent champion olympique des Jeux de Tokyo pour remplacer le leader de l’équipe Egan Bernal, gravement blessé lors d’une chute à l’entrainement.

À cause des cas de Covid 19 au sein de l’équipe Quick-Step, l'auvergnat ne sera épaulé que par quatre de ses coéquipiers, au lieu de six initialement prévus.

Prochaine étape pour le natif de Saint-Amand-Montrond, le Boucles Drôme-Ardèche, les 26 t 27 Février prochains, avant d’entamer les classiques italiennes.