PUY-DE-DÔME : Le département installe des capteurs de CO2 dans les collèges

PUY-DE-DÔME : Le département installe des capteurs de CO2 dans les collèges
Les capteurs de CO2 prolifèrent dans les collèges du Puy de Dôme © Fabrice HÉBRARD

Afin de protéger élèves, enseignants et agents, depuis quelques jours, le département du Puy-de-Dôme installe des capteurs de CO2 dans les collèges publics.


En effet, 57 collèges publics du département sont dotés de capteurs de CO2 mobiles ayant pour principaux objectifs d’évaluer la qualité de l’air intérieure et son renouvellement au sein des établissements.

Financés à hauteur de 26 892€ par le conseil départemental, ces capteurs permettront d’obtenir des relevés précis sur la qualité de l’air et connaître l’impact d’une aération régulière dans les salles de classe.

À compter de 1 à 3 capteurs par établissement, ces lieux sont la cible prioritaire du département où il y a un risque élevé de transmission du Covid 19 lors du brassage des élèves dans les espaces de restauration ou les salles de classe.

Ces nouvelles installations s’inscrivent dans la continuité des mesures de lutte contre la propagation du Covid 19 menées par le département du Puy-de-Dôme en accompagnant les chefs d’établissements, les enseignants, les élèves et les agents qui travaillent dans les collèges.

Pour rappel, le Ministère de l’Education Nationale de la Jeunesse et des Sports, en lien étroit avec le département ont fournis plus de 16 000 autotests en Avril 2021 et Janvier 2022, pour un montant total de 44 000€. De plus, plus de 400 000 masques chirurgicaux ont été distribués aux agents départementaux.

Le coût total des équipements de protection s’élève à hauteur de 500 000€.