Puy-de-Dôme : Demande d’indication géographique pour les couteaux Laguiole

Puy-de-Dôme : Demande d’indication géographique pour les couteaux Laguiole
Bientôt une indication géographique pour les couteaux Laguiole ? © Pixabay

Alors que les contrefaçons des couteaux Laguiole prolifèrent an Asie, une demande d’indication géographique a été effectuée auprès de l’Institut National de la Propriété Industrielle afin de préserver le secteur de la coutellerie dans le Massif Central.


Nés il y a presque 150 ans en Aveyron, les couteaux Laguiole ont accompagné les éleveurs de la région sur plusieurs générations. Reconnaissables grâce à leurs petites « abeilles », ces magnifiques couteaux sont aujourd’hui produits à Laguiole en Aveyron et dans des usines de Thiers, ville mondialement célèbre pour sa coutellerie.

Derrière chaque succès se cache des convoitises. En effet, depuis quelques années, les contrefaçons de ces couteaux originaires de Chine ou du Pakistan ont inondé le marché. C’est pourquoi l’Association Couteau Laguiole a décidé de demander une indication géographique auprès de l’Institut National de la Propriété Intellectuelle pour conserver ce savoir-faire ancestral.

Une indication géographique permet aux consommateurs de voir la zone géographique de production, les qualités et les caractéristiques liées au produit et au lieu de production. Ainsi, elle permet de protéger les produits et les commerçants des contrefaçons.

De cette manière, les couteaux garderont leur authenticité et des dizaines d’emplois seront sauvegardés.