Labels alimentaires : de grands écarts entre promesses et réalité

Labels alimentaires : de grands écarts entre promesses et réalité

Dans une étude rendue publique ce mardi 28 septembre, l’UFC-Que Choisir, Greenpeace France et le WWF France dénonce quelques écarts entre promesses et réalité des labels alimentaires.


Une étude rendue publique le 28 septembre 2021

L’étude souligne « de grands écarts entre les promesses et la réalité » concernant les labels alimentaires, censés « donner aux consommateurs des garanties en termes d’origine des produits, de préservation de l’environnement ou des terroirs ». Dans le viseur, le saint nectaire et le cantal sont concernés. L’association reproche notamment au cahier des charges de ces AOP un manque d’exigence formelles sur les races des vaches.