COVID-19 : Ce qu’il faut retenir des nouvelles mesures

COVID-19 : Ce qu’il faut retenir des nouvelles mesures

Ce mercredi 31 mars Emmanuel Macron s’est adressé aux français afin de leur faire part des nouvelles mesures prises par le gouvernement pour faire face à cette troisième vague. Il a donc annoncé la décision d’établir un nouveau confinement sur l’ensemble du territoire.


Son allocution était très attendue : hier soir le président français Emmanuel Macron a annoncé la nouvelle stratégie à adopter pour ralentir la progression de l’épidémie en France. Ce sont donc quatre semaines de confinement généralisé sur tout le territoire métropolitain, qui prendront effet dès ce samedi 3 avril, et ce, pendant au moins quatre semaines. 

Établissements scolaires et commerces fermés
Les crèches, écoles maternelles, primaires, collèges et lycées fermeront leurs portes pendant trois semaines. Tous les élèves passent donc en cours à distance durant le semaine du 5 avril, avant d'entamer leurs vacances du 12 au 26 avril. La rentrée scolaire aura ensuite lieu physiquement pour les élèves de maternelle et de primaire le 26 avril, tandis que les collégiens et les lycéens auront une nouvelle semaine de cours à distance la semaine du 26 avril et retourneront physiquement en cours le 3 mai. Concernant les étudiants, ils pourront se rendre à l’université à raison d’une journée de cours par semaine
Les commerces quant à eux ferment à nouveaux leurs portes, mis à part les commerces de premières nécessités. 

 

Couvre-feu et télétravail 
Le couvre feu fixé à 19h depuis le samedi 20 mars reste en vigueur sur tout le territoire. Le télétravail sera quant à lui systématisé dans les entreprises.
Les déplacements sont quant à eux toujours autorisés dans la limite d’un rayon de 10km, que ce soit pour travailler ou pour s’aérer. Les déplacements inter régions sont interdits, sauf motifs impérieux ou professionnels. Les français pourront cependant se déplacer durant le week-end de pâques pour rejoindre leur lieu de confinement.

 

Le retour des attestations, comment ça se passe ?
Les attestations dérogatoires de déplacements restent donc en vigueur selon certaines conditions. Si vous sortez en journée (de 6h à 19h) dans un rayon de 10km autour de votre domicile, nul besoin d’attestation, un simple justificatif de domicile est suffisant pour attester de votre lieu de résidence.
Au-delà de 10km et jusqu’à 30km, il faut vous munir d’une attestation pour effectuer des achats de premières nécessité.
Au-delà de 30km, les déplacements sont interdits, sauf motif familial impérieux.
Le couvre-feu étant en vigueur de 19h à 6h, il n’est pas possible de sortir de chez soi la nuit, sauf muni d’une attestation valable, comme un déplacement professionnel. 

 

Une réouverture des commerces à la mi-mai ?
Le président a annoncé qu’il reviendrait vers les français afin de leur faire part d’un agenda de réouverture.

"Nous allons bâtir, entre la mi-mai et le début de l'été, un calendrier de réouverture progressive pour la culture, le sport, le loisir, l'événementiel, nos cafés et restaurants

 

Prise de parole du Premier ministre ce jeudi 1er avril
Le premier ministre Jean Castex a pris la parole ce matin face au Sénat et à l’Assemblée nationale. Il a donc annoncé que la consommation d’alcool dans les lieux publics était désormais interdite afin d’éviter tout rassemblements extérieurs. Après le week-end de Pâques où une tolérance sera appliquée, les déplacements inter-régionaux seront cependant interdits et les contrôles seront donc renforcés.
Il a également ajouté que les examens qui ne peuvent pas avoir lieu à distance seront reportés en mai. 

Les examens qui ne peuvent se tenir à distance sont reportés en mai. Les concours de l’Education nationale qui sont prévus dans les quatre prochaines semaines restent cependant maintenus.
Les élections régionales et départementales devraient quant à elles être maintenues en juin.

 

 

 

Une accélération de la campagne de vaccination
Au total, ce sont 8.5 millions de français qui ont reçu leur première injection du vaccin contre le covid-19 et 3,5 millions qui ont reçu leurs deux doses.
Dès le 16 avril, toutes les personnes âgées de 60 à 70 ans pourront prendre rendez-vous afin de se faire vacciner. A partir du 15 mai, les plus de 50 ans pourront à leur tour prendre rendez-vous et courant juin, c’est toute la population qui y aura accès.