La Région Auvergne-Rhône-Alpes va expérimenter les TER à batteries

La Région Auvergne-Rhône-Alpes va expérimenter les TER à batteries

Un projet qui suit la dynamique de transformation dite "verte" des infrastructures ferroviaires en France.


La Région Auvergne-Rhône-Alpes va expérimenter les TER à batteries. L'objectif est de diminuer les émissions de carbone du réseau TER français.

"Avec le lancement du projet de TER à batteries nous ouvrons une nouvelle étape de notre action pour réduire les émissions de CO2 des trains régionaux [...]  ils contriburont de façon décisive à réussir la sortie du diesel", s'est exprimé Christophe Fanichet, le Président Directeur Général de SNCF Voyageurs.

La première rame sera mise en service fin 2021 pour réaliser dès l'année 2022 la campagne d'essais. Ces batteries au lithium auront une autonomie d'au moins 80 kilomètres et seront garanties 10 ans.