Le réveillon du Nouvel An placé sous surveillance en Auvergne

Le réveillon du Nouvel An placé sous surveillance en Auvergne

Comme partout en France, le soir du Nouvel An se fera dans un contexte inédit à cause des conditions sanitaires à respecter, des arrêtés préfectoraux ont été publiés pour limiter l'achat d'alcool et plus de policiers seront de service pour éviter tout débordements.


Pour éviter tout débordements lors de la nuit du 31 le préfet du Cantal, Serge Castel, a pris deux arrêtés préfectoraux "afin de prévenir tout trouble grave à l’ordre public, ainsi que les risques de propagation du virus." Du jeudi 31 décembre à partir de 12 heures au  lendemain 14 heures, sont interdits par exemple la vente d’alcool à emporter. 

Dans le Puy-de-Dôme en plus des gendarmes, une cinquantaine de policiers seront mobilisés pour cette nuit du 31. Parmi les événements à surveiller, d'éventuelles fêtes dites "sauvages" qui pourraient être organisées. On rappelle que toutes personnes qui participent à une fête de plus de six personnes est verbalisable et que la personne qui l’organise s'expose à des sanctions.