Fin de saison : Clermont Foot débouté par le Conseil d’Etat, le club ne rend pas les armes

Fin de saison : Clermont Foot débouté par le Conseil d’Etat, le club ne rend pas les armes

A l’instar de l’OL, Amiens et Toulouse, Clermont et Troyes ne veulent pas subir les conséquences de l’arrêt des championnats français à cause du coronavirus.

Mais comme les clubs de Ligue 1, ceux de Ligue 2 n’ont pas obtenu satisfaction après leur passage devant le Conseil d’Etat. Ce dernier a débouté Clermont Foot et Troyes de son action en justice après la suppression des matchs de play-offs et de barrages pour jouer la montée. Pour rappel, la formation auvergnate avait terminé 4e de Ligue 2, tandis que Troyes était 5e. Deux places normalement qualificatives pour les barrages.

En plus d’avoir été débouté, Clermont Foot devra verser 1500 euros à la LFP.

« Les deux clubs n'ont pas d'autre choix que d'en prendre acte mais continueront à défendre leurs intérêts, notamment en ce qui concerne la perte de chance que cette décision a entraînée », préviennent les deux formations dans un communiqué commun.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur RVA

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios