Précarité étudiante : l’UNEF Auvergne réclame des mesures d’urgence

Précarité étudiante : l’UNEF Auvergne réclame des mesures d’urgence

Les universités ne rouvriront pas avant la rentrée de septembre.


Et pour des milliers d’étudiants auvergnats, la situation est encore plus compliquée que d’habitude. Sans possibilité de travailler pendant le confinement, avec des stages annulés en cascade cet été, beaucoup ne savent pas de quoi les prochains mois seront faits. Sans oublier les étudiants étrangers restés isolés en France.

Pour l’UNEF Auvergne, il faut à tout prix des mesures d’urgence pour éviter des drames. Le syndicat étudiant réclame ainsi l’augmentation de 20% des bourses sur critère social, leur prolongation sans condition pendant l’été et leur indexation sur l’inflation. Mais aussi l’ouverture des bourses sur critères sociaux aux étudiants étrangers, la pérennisation du gel des loyers en cité-U, le gel du prix de la restauration universitaire et la mise en place de l’allocation d’autonomie universelle.