La Ville de Clermont-Ferrand obligée de démentir bloquer la distribution de masques

La Ville de Clermont-Ferrand obligée de démentir bloquer la distribution de masques

En pleine épidémie de coronavirus, le quotidien des Français tourne au ralenti.

Mais pas celui des fake news. Dernière victime en date : la mairie de Clermont-Ferrand. Certains individus mal intentionnés ont fait courir le bruit sur les réseaux sociaux que la Ville était en possession de 15 000 masques. Et qu’elle les gardait sous clé, refusant de les distribuer, notamment aux hôpitaux.

 

La municipalité clermontoise a été obligée de réagir dans un communiqué face aux réactions négatives : "Dans les faits, la Ville a possédé ces 15.000 masques qui datait de 2009. Mais suite à deux inondations dans les locaux de stockage aux Carmes en 2014, ils ont tous été jetés car ils étaient devenus inutilisables. (…) La Ville de Clermont-Ferrand participe activement à la solidarité nécessaire pendant cette période de crise sanitaire et travaille quotidiennement à maintenir les services publics essentiels. Par ailleurs, nous tenons à préciser qu'à l'issue des élections, la Ville a fait don des gels hydroalcooliques restants au CCAS (Centre communal d'action sociale qui s'occupe des personnes âgées)."


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur RVA

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios