Un réseau de cocaïne démantelé

Un réseau de cocaïne démantelé

Entre La Guyane et Clermont-Ferrand

Ce mercredi 16 octobre, des trafiquants ont été condamnés à des peines de prison ferme par le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand. L’homme à la tête du réseau faisait des aller-retour entre Clermont et l’aéroport d’Orly à Paris. Après qu’il soit descendu de l’avion, il n’avait plus qu’à attendre « la mule ». 

En 2017, un jeune homme de Guyane (mule) avait été interpellé le 20 octobre alors qu’il possédait plus de 100 capsules dans l’estomac, soit plus d’un kilo. La drogue était destinée à la revente sur Clermont-Ferrand. Le dealer avait l’habitude de revendre puisqu’il disposait 3 clients qu’il approvisionnait de manière régulière. Ces clients achèteraient la cocaïne pour la revendre et pour leur consommation personnelle. 

Depuis quelques années, la cocaïne se serait démocratisée et banalisée. Le trafic de cocaine représenterait plusieurs centaines de millions d’euros par an : « En France, c’est 800 millions par an. Le trafic était en pleine expansion entre 2016 et 2018 ». Acheté 7 à 8 € le gramme, il peut être revendu, une fois coupé, 70 €, selon la procureure. De quoi attirer, en Guyane, des « pauvres bougres dans la misère qui risquent leur vie » nous précise Me Canis, avocat du jeune homme interpellé qui possédait le produit stupéfiant dans son estomac. 

L’homme chargé de récupérer la drogue à Clermont-Ferrand serait un ancien militaire après avoir vue son collègue se suicider, il explique avoir connu un choc émotionnel. Selon Me Mortelette, son avocat ; cela n’excuse rien or cela expliquerais comment l’homme se serait retrouvé dans le trafic. 

L’homme pivot avait écopé de 5 mois de prison dont 4 ans ferme pour trafic de drogue entre 2016 et 2017. La mule a quant à été condamné à 2 ans de prison ferme. 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Radio RVA

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios