Mark Zuckerberg menace de fermer l’accès à Facebook et Instagram en Europe

Mark Zuckerberg menace de fermer l’accès à Facebook et Instagram en Europe

Le groupe Meta fait pression sur l’Europe concernant l’autorisation de transfert de données


Et si deux des plus grosses plateformes sociales au monde venaient à disparaître en Europe ? Dans son rapport annuel, la société Meta (qui dirige Facebook et Instagram) se dresse contre la législation européenne qui voudrait protéger les informations personnelles des utilisateurs en interdisant les transferts de données de l'Europe vers les États-Unis. 

Face à cette possibilité, Mark Zuckerberg menace de rendre inaccessibles les deux réseaux sociaux sur le territoire européen : 

Il est peu probable que nous soyons en mesure de proposer certains de nos produits et services clés, dont Facebook et Instagram, en Europe. 

Cette menace à peine déguisée fait écho à un document déjà publié en 2020 par Meta, qui était alors encore Facebook, et qui stipulait qu'un manque de transferts internationaux de données sûrs, sécurisés et légaux nuirait à l’économie et entraverait la croissance des entreprises axées sur les données dans l’UE. 

Toutefois, après une analyse approfondie de ce nouveau rapport, il s'avère que la menace est plus nuancée : les plateformes resteraient accessibles, mais le traitement des données serait ralentI.