Santé : La Haute Autorité de Santé donne son accord pour la vaccination des 5-11 ans

Santé : La Haute Autorité de Santé donne son accord pour la vaccination des 5-11 ans
La vaccination des enfants de 5 à 11 ans approuvée par la Haute Autorité de Santé © Pexels

Ce lundi, la Haute Autorité de Santé (HAS) donne son feu vert pour la vaccination des enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19 mais ne sera pas obligatoire.


En ce lundi après-midi, la vaccination de tous les enfants à partir de 5 ans a été validée par la HAS qui s’est dite favorable à une telle mesure. Cela concerne approximativement 5,4 millions d’enfants alors que ceux jugés « à risque » peuvent se faire vacciner depuis le 15 Décembre.

« La HAS propose d’ouvrir la vaccination aux enfants [de 5 à 11 ans sans comorbidités], sans obligation et sans que cela conditionne l’obtention d’un pass sanitaire », indique-t-elle dans un communiqué.

« Cette vaccination devra être menée en priorisant les enfants de moins de 12 ans scolarisés au collège et pourra se faire dès la mise à disposition de la formulation pédiatrique du vaccin Comirnaty de Pfizer », valide la Haute Autorité de Santé.

Dans le contexte d’arrivée progressive du variant Omicron, plus contagieux que le variant Delta, les cas de forme sévère pourront s’étendre chez les enfants. La vaccination est fortement recommandée pour cette tranche d’âge. D’autant plus que la contamination aux adultes est elle aussi un facteur à ne pas négliger avec de potentielles formes graves aux personnes non vaccinées.

La haute autorité souhaite cependant ne pas rendre la vaccination obligatoire pour les enfants. Les enfants ayant déjà contracté le virus ne recevront qu’une seule dose. Si deux doses doivent être injectées, elles devront être espacées de 21 jours. Dans l’attente du Comité d’orientation pour la stratégie vaccinale, en charge dévaluer les effets indésirables des vaccins sur les enfants, le gouvernement pourrait donner son feu vert dès mercredi après-midi, selon le Ministre de la Santé, Olivier Véran.


Tags :
covid-19 sante