La transition énergétique est en marche dans le Puy-de-Dôme

La transition énergétique est en marche dans le Puy-de-Dôme

Depuis 3 semaines, on remarque de drôle de poids lourds aux alentours de Riom. Il s’agit d’une étude géologique afin de mieux connaître le sol auvergnat. Exploiter l’eau chaude des sous sols du Puy-de-Dôme est le défi que ce sont lancé deux entreprises françaises Electerre et Fonroche géothermie.

Le but ?

  • Savoir sur les sous sols sont exploitables afin d’accueillir sur le long terme (pas avant 2020) une centrale électrique géothermique.

      Le secteur de la plaine de Limagne est au centre des recherches car comme l’explique Bruno Carton, responsable géotechnique chez Electerre « Le gradient géothermique de la Limagne est plus important que la moyenne […] D’habitude, la température augmente de 3 °C tous les 100 mètres sous terre. Dans la plaine, ce pourrait être 6 °C tous les 100 mètres ». L’eau peut parfois attendre 200 degrés selon la profondeur. C’est pourquoi, le sol est sondé, afin de tirer une cartographie des sols précise pour localiser les points d’eau chaude existants. Quinze communes ont donc été sondées, dont Clermont Ferrand, l’occasion pour les habitants d’avoir vu défiler d’imposant convoi sur leurs routes.

 

Le sondage, comment ca marche ?

  • Un parcours d’environ 5 kilomètres est  établi, des camons spéciaux sont utilisé pour marquer un arrêt toutes les 20 mètres afin de sonder le sol.
  • On applique ensuite une plaque sur le sol, soit directement en campagne ou dans un bac de sable en ville. Cette dernière va vibrer pendant 12 secondes à différentes fréquences comprises entre 6 et 80 hertz. La plaque est relié au camion par des câbles.
  • Les capteurs relié à des antennes analysent les ondes provoquer par les vibrations : c’est en analysant et en les traitant que l’on peut réaliser une photographie précises des sous sols, comme une échographie

      Les sondages se terminant cette semaine, il faudra donc exploiter toutes les données récoltées afin de déterminer les endroits propices où forer avec une précision au mètre près. Cependant plusieurs mois seront nécessaires avant d’avoir ces conclusions. 


En ce moment sur Radio RVA

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios