JO 2018 : pas de finale pour Clémence Grimal en halfpipe

JO 2018 : pas de finale pour Clémence Grimal en halfpipe

La Cantalienne Clémence Grimal ne disputera pas la finale du halfpipe, ce mardi. La snowboardeuse licenciée au Lioran, qui a vécu une préparation très compliquée, a pris la dernière place des qualifications, ce lundi. Elle est tombée lors de ses deux runs.

La donne était simple pour Clémence Grimal au moment de se présenter en haut du pipe pour la deuxième manche. Avant-dernière à s'élancer, la Cantalienne - qui avait chuté lors de son premier passage - devait réaliser le run quasi-parfait pour intégrer le top 12, synonyme de qualification pour la finale. Malheureusement pour elle, la deuxième manche, disputée comme la première dans des conditions très difficiles (températures glaciales, -24° ressentis ; bourrasques de vent) a ressemblé à la première : une chute est venue mettre fin à ses derniers espoirs de qualification.

Une grosse déception pour la snowboardeuse licenciée au Lioran, qui quitte ses Jeux Olympiques avec la désagréable sensation de ne pas avoir pu s'exprimer pleinement. « C'est forcément une déception. Je ne vais pas être contente d'être tombée deux fois. Je suis vraiment deg'. J'aurais bien aimé replaquer un de ces deux runs », a réagi l'Auvergnate au micro de France Télévisions. « C'est comme ça. Après, voilà, je suis venue ici, c'est déjà cool », a-t-elle poursuivi, en référence à sa saison 2017-2018 totalement blanche. La faute à une blessure au pied contractée en début de saison et à une insuffisance surrénale, qui s'est déclenchée en plein coeur de l'hiver. 

Ce qui a perturbé la préparation de Clémence Grimal. « En tout, j'ai eu cinq jours de snow dans l'année. C'est dur de se préparer à un tel évènement », confirme l'athlète de 23 ans, qui disputait sa première véritable compétition depuis sa médaille de bronze obtenue en mars dernier aux Mondiaux. « C'est difficile à gérer techniquement, mais aussi mentalement. »

Dernière des qualifications (24e, 14,25 points), la Cantalienne n'a donc pas réussi à faire aussi bien qu'à Sotchi, il y a quatre ans où, pour ses premiers JO, elle avait terminé 14e. Elle assistera donc en spectatrice à la finale, ce mardi. Une finale où figurent les deux autres Françaises, Sophie Rodriguez (9e, 65 points) et Mirabelle Thovex (10e ; 64,25 points), ainsi que la grande favorite, l'Américaine Chloe Kim, qui a survolé ces qualifications (1re, 95,5 points).

Incertaine pour la compétition, Sophie Rodriguez savourait sa qualification au micro de France TV : «Je me suis fait super plaisir sur le premier run et là je me suis pris une grosse rafale. C'est le jeu. (...) Physiquement je ne suis pas au top parce que j'ai de grosses douleurs à la cheville mais du coup je me suis dit que c'est déjà une vraie chance d'être ici. Il fallait que j'en profite.»

L'Américaine Chloe Kim a signé les deux meilleurs runs de la séance avec un premier passage à 91,50 points et un second à 95,50 points. Elle sera, à 17 ans, l'immense favorite de la finale.

Source La Montagne


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur Radio RVA

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios