Puy-de-Dome : Le point sur la grève des pompiers

Puy-de-Dome : Le point sur la grève des pompiers

Leur grève qui vient d'entrer dans sa troisième semaine vise notamment à obtenir plus de moyens pour intervenir en milieu rural. Les grévistes revendiquent, principalement, une modernisation des moyens de déplacement et des recrutements pour faciliter leur intervention dans les zones les plus reculées du département.

Hier, mardi 15 mai, les pompiers du Puy-de-Dôme ont souhaité continuer à se faire entendre. Ils font valoir leur droit de réponse suite à la note d'information qu'ils ont reçu du conseil d'administration du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS), qui n'a pas apporté satisfaction à leurs revendications.

Le président départemental de la fédération autonome des sapeurs pompiers professionnels et des personnels administratifs et techniques spécialisés (SPP-PATS), Stéphane Naël, s'est exprimé quant à ce mouvement qui selon lui, dépasse complètement les compétences des pompiers. De fait, ceux-ci sont avant tout préoccupés par l'éloignement des services de secours qui a pour incidence d'allonger le temps d'intervention sur leurs communes.

Ils sont, de prime abord, inquiets pour l'avenir des milieux ruraux. Dans la législation, il est indiqué que l'ensemble des citoyens ont le droit à un égal accès aux secours, pourtant dans les faits le délai d'intervention dans le Puy-de-Dôme peut varier de 5 minutes à trois quarts d'heure !

Ainsi, l'intersyndicale souhaite une revue complète des moyens de déplacement. La population puydômoise a beaucoup évolué au cours de ces dernières décennies, notamment vers l'agglomération clermontoise. Les campagnes se sont quant à elles vidées progressivement. Et, Stéphane Naël déplore que les services de secours n'est pas suivi cette évolution.

Afin de rééquilibrer le territoire, les grévistes préconisent une augmentation des effectifs pour mener des gardes régulières à la Bourboule, Ambert et Saint-Éloy-les-Mines notamment. En dehors de la modernisation des moyens, les revendications des pompiers concernent aussi la formation, la revalorisation de leurs salaires, ainsi que des recrutements supplémentaires pour pallier les départs en retraite, en nette augmentation.

Le droit de réponse de l'intersyndicale a été adressé à Jean-Yves Gouttebel, président du conseil d'administration du SDIS 63, ainsi qu'au préfet du Puy-de-Dôme, chargé des déploiements et de la sécurité. Dans les prochains jours, les grévistes espèrent être convoqués par le conseil d'administration du SDIS pour poursuivre le dialogue social.

Stéphane Naël a annoncé une manifestation des sapeurs-pompiers professionnels et volontaires qui se tiendra le mardi 22 mai prochain.

 

Source France 3

 

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Radio RVA

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios